jeu. Oct 22nd, 2020
Emmanuel Macron a condamné plus que jamais la "trahison" des autorités libanaises dans la crise 1

Le parti politique libanais s’est engagé auprès du chef de l’Etat français à mettre en place un cabinet de ministres « capables » et « indépendants ». Mais samedi, le Premier ministre, Moustapha Adib, qui était chargé de le former, a mis une serviette

Le président français Emmanuel Macron a bombardé la classe politique libanaise des «traîtres» le dimanche 27 septembre. Cette journée s’est déroulée au milieu de crises et de fermetures. Il est plus difficile que jamais de former le gouvernement du pays. Le jour suivant. Le président français a exprimé sa « honte » au dirigeant libanais sur un ton sérieux et nerveux lors d’une conférence de presse tenue à la hâte à l’Elysée.

Après que le Premier ministre a nommé Moustapha Adib pour démissionner, et incapable de former un gouvernement en raison de différends politiques sur le portefeuille d’investissement, le Liban a constaté dimanche qu’il n’avait aucun espoir de sortir de la crise.

Cet abandon semble marquer l’échec de l’initiative lancée par M. Macron après la tragique explosion du port de Beyrouth le 4 août, nouveau test de la pire crise économique, sociale et politique du pays de l’histoire.

Le parti politique a promis que M. Macron, venu à Beyrouth début septembre, formerait un cabinet ministériel «capable» et «indépendant» dans un délai de deux semaines, condition pour fournir au gouvernement l’assistance internationale nécessaire. Restaurez le pays. Dimanche soir, le chef de l’Etat français « constate la trahison collective de toutes les parties au Liban », selon lui, le Liban était pleinement responsable de cet échec.

  • Dans l’attente de « quatre à six semaines

Emmanuel Macron (Emmanuel Macron) a établi une ligne de mire «quatre à six semaines» afin que les donateurs internationaux puissent voir si le Liban a encore la capacité de responsabiliser le gouvernement de mission, ou s’il est nécessaire d’envisager des changements radicaux dans le pays Cèdre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *